Remonter le temps sur le Baou Redoun

 

2011-2012

Sur le « Baou Redoun »

 

Sur ce plateau incliné du nord-ouest vers le sud-est, exposé au mistral, nous sommes en présence d’un habitat groupé et fortifié de hauteur de type éperon barré..

 

La hauteur de la montagne domine admirablement tous les alentours et surtout les vallons qui reliaient à l’époque les tribus voisines. La superficie enclose, inférieure à 5000 m2, très en pente explique l’érosion du site.

 

La fortification consiste en une forte muraille de quatre vingt-dix mètres de long construite à sec avec des blocs de pierre énormes sur une épaisseur de deux mètres cinquante centimètres à deux mètres soixante-dix centimètres.

 

Le mur est renversé à plusieurs endroits.

Une ouverture (la porte) de trois mètres est pratiquée au tiers de la longueur de la muraille qui s’avance d’un coté jusqu’au bord du rocher. Une poterne et une alvéole, peut être destinée à supporter un mât.

 

L’extrémité opposée, dirigée également vers le précipice, parait avoir été détruite.

 

A l’intérieur aucune structure interne n’est actuellement visible.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Baou-Redoun 2012
Baou-Redoun 2011
Baou-Redoun 2011
Les Drailles de la Mémoire Cassis

 Mise à jour 22 juillet 2020  

Les Drailles de la Mémoire Cassis