« Borsalino » 1970

 

Un film de Jacques Deray

 

Scénario de Jean-Claude Carrière, Jean Cau, Jacques Deray et Claude Sautet, d'après le livre Bandits à Marseille, d'Eugène Saccomano.

 

Tournage :  Marseille, Cassis, Calanque de Port-Pin, En-Vau, Route de la Gineste, Ferme de la Gineste

 

Avec Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Catherine Rouvel, Michel Bouquet,​ 

Françoise Christophe , Corinne Marchand, Nicole Calfan, Julien Guiomar, 

Mario David, Daniel Ivernel, Arnoldo Foa, Christian de Tillière, Lionel Vitrant, Denis Berry 

 

Évocation de la pègre marseillaise des années 1930, Borsalino est en partie inspiré par la vie de Paul Carbone et de François Spirito, deux truands qui dominèrent le grand banditisme marseillais de l’époque.

 

Le film connaît un fort succès avec plus de 4 millions de spectateurs. Mais ce succès est entaché par un conflit juridique qui oppose Jean-Paul Belmondo et Alain Delon pour une histoire de formulation contractuelle non respectée sur l'affiche du film. « Bébel » porte l'affaire au tribunal et gagne son procès en 1972.

 

À sa sortie, le film provoque une réaction critique contrastée. On reconnaît le savoir-faire de Jacques Deray et le talent des interprètes, mais une frange de la critique, surtout de gauche, reproche à Borsalino de donner un portrait pittoresque d’une époque sordide et une vision idéalisée de deux crapules.

Les aventures de deux jeunes voyous qui tentent de devenir les caïds de la pègre marseillaise.

 

Marseille, 1930. Roch Siffredi (Alain Delon), un jeune voyou récemment libéré de prison, décide de retrouver sa compagne, Lola (Catherine Rouvel). Mais pendant qu'il purgeait sa peine, celle-ci s'est entichée d'un certain François Capella (Jean-Paul Belmondo), truand lui aussi.

 

Après une rencontre orageuse, les deux hommes deviennent amis et s'associent.

Après avoir éliminé la concurrence sur le marché du poisson pour le compte de notables peu scrupuleux, ils se rendent compte qu'ils peuvent en faire plus et décident de conquérir la ville ensemble. Dénués de scrupules et imaginatifs, ils s'attaquent à un des deux parrains de Marseille nommé Poli, propriétaire d'un restaurant et de l'approvisionnement de Marseille en viande.

 

À cause d'une fuite, l'opération de sabotage des entrepôts de viande appartenant à Poli est un échec et ils sont obligés de se retirer. Ils partent alors à la campagne pour se faire oublier, recruter de nouveaux membres dans leur bande, acheter de nouvelles armes et préparer leur vengeance. À leur retour, ils exécutent Poli devant son restaurant à l'aide de mitraillettes Thompson, c'est ainsi qu'ils gagnent leur place parmi les notables de Marseille.

Cliquez sur les photos pour agrandir

Borsalino
Borsalino
Borsalino Youtube .jpg
Borsalino Youtube  (3).jpg
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Tournage Borsalino
Tournage Borsalino
Tournage de Borsalino
Tournage de Borsalino
Tournage de Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino
Borsalino