Mise à jour3 décembre 2019   

Les Drailles de la Mémoire Cassis

Les Drailles de la Mémoire Cassis

Balade sur les Hauts de Cassis

 

Samedi 16 septembre 2017

Selon une tradition désormais bien établie, Les Drailles de la Mémoire proposaient une nouvelle balade le samedi 16 septembre 2017 à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Plus d'une trentaine de personnes ont profité de cette journée ensoleillée pour découvrir, sous l'égide de nos cicérones habituels (Serge, Robert, Claude et André qui a rejoint le groupe à des points stratégiques), les richesses de nos collines.

Le circuit était le suivant: départ du chemin du Bérard, traversée des Rompides, puis direction le Mont Gibaou en laissant à main gauche vignes et carrière de marne. La montée, assez raide dans les éboulis et les lapiez, s'achève par une vue panoramique à 360° qui s'étire du littoral au sud jusqu'aux chaînes successives des massifs de l'arrière-pays provençal, dont la Sainte-Victoire. La redescente, sous la falaise du Gibaou où se trouve la supposée grotte Estérelle imaginée par Mistral dans "Calendal", aboutit sur le chemin de Ratateigne. Le parcours s'effectue ensuite à travers les Janots pour rejoindre le point de départ.

Vue du Gibaou

Nos guides ont ménagé de nombreuses haltes explicatives concernant la botanique - Serge et Robert sont incollables - et les transformations du paysage par la main de l'homme : palombière des Rompides, aire de dépiquage du blé, fours à chaux et en particulier celui des Janots dont Serge a expliqué avec précision les techniques de construction et ses utilisations. Non loin de là, quelques pins portent encore de longues cicatrices verticales sur leur écorce résultant du gemmage. André, quant à lui, a longuement rappelé, documents à l'appui, comment la carrière de marne avait été exploitée et a présenté l'historique de l'adduction d'eau à Cassis, puisqu'une partie de la promenade longeait la canalisation du XIXème siècle, elle-même dérivation du Canal de Marseille.

Palombière

Four à chaux des Janots

Le pique-nique s'est tenu dans la propriété de "La Renardière", de Monsieur Paul Roux. C'est avec un plaisir non dissimulé qu'il est venu rendre visite aux randonneurs et qu'il s'est prêté au jeu des questions-réponses sur l'origine et l'histoire de son domaine.

Pique-nique

Après le repas, Claude a présenté un résumé des recherches faites sur le Mont Gibaou qu'évoque Mistral; ainsi, d'après les spécialistes, ce dernier aurait introduit une confusion entre le Baou Redon (ou Couronne de Charlemagne) et le Gibaou, mais qu'importe l'erreur car la poésie peut s'affranchir des barrières de la rigueur.

Pique-nique

La journée s'est terminée par une collation, et les participants enthousiastes ont remercié chaleureusement les organisateurs. Rendez-vous est pris pour l'an prochain !!!

Un récit d'Yveline Paret

Vos photos de la randonnée

1/30