Mise à jour 14 novembre 2019   

Les Drailles de la Mémoire Cassis

Les Drailles de la Mémoire Cassis

Musée et Galeries

Le Musée Municipal Méditerranéen de Cassis

Le Musée a été fondé en 1910 par le peintre et sculpteur Marius Guindon (1831-1918), professeur aux Beaux-Arts de Marseille et ami, entre autres, de Félix Ziem, Raphaël Ponson, Joseph Garibaldi et Edouard Crémieux qu’il a su attirer à Cassis.

 

Pour la création du Musée, il fit don à la ville d’une collection importante de toiles de ces maîtres ainsi que de quelques-unes de ses œuvres dont une évocation de Bonaparte sur le Cours en 1790.

 

D’abord installé dans l’ancien Hôtel de Ville puis, en 1939, dans une salle de l’actuelle mairie, il a été enfin transféré en 1980 rue Xavier d’Authier dans un ancien presbytère du 18ème siècle.

 

Le Musée occupe désormais tout le bâtiment face à la place Baragnon suite au déménagement de l’Office Municipal de Tourisme.

 

Des conservateurs remarquables s’y succédèrent, dont Emile Trinquier, peintre et vigneron, à partir de 1910, Auguste Berengier, commandant en retraite et archiviste de la Ville, de 1936 à 1974, auteur de « Lettres de noblesse des vins de Cassis » (1956, illustrations par Sylvain Coste), Victor Coulomb de 1974 à 1984, le peintre Chris Vivanti de 1984 à 1991, Robert Ode, officier dans l’ordre des Arts et des Lettres, qui, pendant dix-neuf ans, anima les visites des expositions avec compétence et qui sera suivi par Michael Prétina en 2010.

 

L’actuel conservateur, Jean-Claude Cayol, Inspecteur d’Académie Honoraire, Officier de la Légion d’Honneur et Commandeur des Palmes Académiques, est  Vice-Président des Drailles de la Mémoire.

 

Outre ses collections permanentes riches d’œuvres provençales et les expositions temporaires qui attirent un nombreux public, le Musée expose au rez-de-chaussée une collection permanente de pièces archéologiques du fond permanent du musée, renforcée par les objets antiques mis à disposition par le Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines de Marseille.

 

Cette exposition témoigne d’un trafic maritime intense entre la Gaule et les pays du pourtour méditerranéen.

Cliquez sur les images pour agrandir

1/2

La galerie de Guy BROGLIA-SAUTEL

(Membre des Drailles de la Mémoire)

La Galerie MARINA